Cela a commencé comme ça…

photo-article-1

Un jour de décembre 2017 dans un petit bistrot non loin de l’École militaire, à Paris, une idée surgie dans la tête de Cristina Hermeziu, une journaliste littéraire qui ne ménage ni son temps ni sa peine pour faire parler de littérature roumaine, a pris forme sur le papier, entre deux cafés et une tarte partagée… La Saison France – Roumanie venait d’être annoncée. Il fallait participer, apporter sa pierre à l’édifice. Laure Hinckel (le deuxième café, c’était elle) a l’habitude de modéliser des projets. Elle aussi est très active. Traductrice littéraire, déjà plus de vingt ouvrages à son actif, présidente d’association, ancienne journaliste. Et le talent pour mobiliser les forces. Alors elles deux ont repris un café (ça commence à en fait) et affûté leurs crayons. Réfléchi. Pensé. Téléphoné. Dépensé leur temps personnel. Pendant des mois. Ecrit. Convaincu. Déposé un projet. Encore écrit. Encore conçu, dessiné, crayonné les détails du projet. Fait des comptes, aussi. La Tournée des Traducteurs a obtenu la labellisation de la Saison en juin 2018. Et le soutien financier de l’Institut culturel roumain de Paris et du CENNAC (Bucarest).

C’était le début du voyage.

Le début de la Tournée, c’est pour maintenant. Le site est là. Nous avons notre affiche. On va tout vous raconter. Surtout, nous allons vous proposer de nous suivre dans notre grande promenade littéraire à travers la France. À la rencontre des gens formidables, libraires et bibliothécaires qui nous accueillent. Et des lecteurs.

Ah mais surtout, vous allez faire connaissance avec les traducteurs littéraires, qui en France s’occupent de vous apporter sur un plateau ces textes d’auteurs roumains que sans eux vous ne pourriez jamais lire: Nicolas Cavaillès, Florica Ciodaru Courriol, Jean-Louis Courriol, Laure Hinckel, Muriel Joli-Dimitriu, Philippe Loubière, Mariana Negulescu-Cojan, Marily le Nir et Mirella Patureau. Ils ont répondu à notre appel, ils viennent au devant de vous.

Des rayonnages français, des livres roumains: et on parie que peu d’entre vous, chers lecteurs décidés à nous suivre, savent combien ils sont chargés de romans superbes, ces rayonnages.

C’est la mission que s’est donnée la Tournée des Traducteurs : révéler la richesse des traductions de littérature roumaine en français. Elles existent et elles sont méconnues.

3, 2, 1, lâchons les amarres de notre montgolfière!

PS : Le titre de notre article est volontairement un clin d’œil au Voyage… cependant le nôtre ne nous mènera pas au bout de la nuit des hommes, mais vers le jour d’une aventure humaine et littéraire partagée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.