La Roumanie se livre. De belles plumes pour une Tournée vertigineuse

Il y a toujours quelque part un livre qui peut changer notre vie.

cotoare carti fr

Notre façon d’aimer, notre façon de rêver, notre façon d’appréhender l’histoire, d’exorciser le passé et d’apprivoiser le présent, d’aller vers l’autre, d’être submergé par les émotions, de s’ouvrir à une terre inconnue, charmés par un autre imaginaire…

La Roumanie regorge d’histoires à raconter et de belles plumes à dire le monde.

De Camil Petrescu à Mircea Cărtărescu ou encore Gabriela Adameșteanu, d’Emil Rebreanu à Marta Petreu ou Florina Ilis, d’Eugen Barbu à Norman Manea ou Ioana Pârvulescu, de Dumitru Țepeneag à Lucian Dan Teodorovici ou Răzvan Rădulescu, l’imaginaire de ces écrivains classiques ou modernes, d’hier ou d’aujourd’hui s’offre depuis un quart de siècle au lecteur francophone grâce à des traductions de plus en plus intenses, de plus en plus inspirées. Plus de 250 ouvrages ont été publiés en France durant les 28 dernières années, avec une moyenne qui s’élève à 14 titres par an. Des découvertes époustouflantes, des titres primés, et certes des pages exceptionnelles, injustement oubliées : une sacrée montagne de livres s’est accumulée petit à petit, grâce à ces passeurs passionnés, les traducteurs de littérature roumaine en français. Une montagne… sacrée ? Plutôt un iceberg caché, si on regarde la vie tellement éphémère d’un ouvrage sur les rayons des librairies.

Labellisée événement Saison France Roumanie, la Tournée des traducteurs s’empare de ce trésor et, pour lui donner une nouvelle vie, va à la rencontre de nouveaux lecteurs, là, chez eux, dans les grandes où les petites villes de France. Des pages pleines les poches, des valises bourrées de livres, neuf binômes de traducteurs font escale dans des librairies et des médiathèques, en véritables ambassadeurs de la littérature roumaine : plus ils s’effacent dans les pages à transposer, plus ils s’enflamment à les (r)ouvrir devant le public,  à les défendre, à les faire aimer.

« Peuples. Brassage à l’Est », « Voix libres, cris d’aujourd’hui », « Vie à l’Est – coté mur », « Couples. La force du destin », « Géopoétique des villes » sont quelques-uns des rendez-vous que la Tournée des traducteurs propose aux lecteurs des quatre coins de la France à travers une sélection qui compte 30 auteurs roumains et plus de 50 titres représentatifs pour la littérature roumaine contemporaine traduite en français.

Autant cette tournée parie sur une belle rencontre, autant cette rencontre est en soi un plaidoyer et un hommage. Un plaidoyer pour la littérature comme territoire de toutes les splendeurs et contradictions humaines, et un hommage à ces écrivains d’aujourd’hui qui ne font pas que nous dire la Roumanie, ils nous racontent aussi le monde. Ils s’appellent : Gabriela Adameșteanu, Ştefan Agopian, Radu Aldulescu, Ștefan Bastovoi, Ana Blandiana , Gianina Cărbunariu, Mircea Cărtărescu, Magda Cârneci, Nicoleta Esinencu, Paul Goma, Florina Ilis , Florin Lăzarescu, Dan Lungu, Norman Manea, Ileana Mălăncioiu, Cătălin Pavel, Marta Petreu, Ioan Popa, Adina Rosetti, Răzvan Rădulescu, Simona Sora, Bogdan Suceavă, Virgil Tănase, Lucian Dan Teodorovici, Dumitru Țepeneag, Tatiana Țîbuleac, Eugen Uricaru, Horia Ursu, Matei Vișniec, Varujan Vosganian.

Cette Tournée est également un plaidoyer pour la traduction comme territoire commun aux mondes et un hommage à leurs gardiens, les traducteurs littéraires. Ces professeurs d’intraductibilité, ces incroyables prestidigitateurs de coulisses qui savent pertinemment comment faire fondre les sensibilités des uns et les émotions des autres, comment transgresser les barrières de langue, de mentalité et de culture pour laisser la littérature nous bouleverser. Ils s’appellent : Nicolas Cavaillès, Fanny Chartres, Florica Courriol Ciudaru, Jean-Louis Courriol, Muriel Jollis-Dimitriu, Laure Hinckel, Dominique Ilea, Philippe Loubière, Jan Mysjkin, Mariana Negulesco,  Marily Le Nir, Mirella Patureau, Sebastien Reichmann.  

Neuf d’entre eux ont accepté de monter, avec enthousiasme et joie, dans notre montgolfière pour raconter la Roumanie et ses trésors littéraires lors d’une tournée vertigineuse à travers la France. Nous les remercions de tout cœur de participer à cette aventure humaine et littéraire au croisement de deux cultures, française et roumaine.

Partons en voyage ensemble. Il y a toujours quelque part un livre qui peut changer notre vie.

Cristina Hermeziu

La Tournée des Traducteurs, labellisé événement Saison France Roumanie, est soutenu par l’ICR, le CENNAC et l’ATLR.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.