Le programme complet de la Tournée

Dernière escale de la Tournée à ne pas manquer :

Date et heure : 5 avril 2019 – 18h

LIEU : MARSEILLE – LIBRAIRIE MAUPETIT

Traducteurs invités : Nicolas Cavaillès & Laure Hinckel

Animatrice : Cristina Hermeziu

Thème : LA GÉOPOÉTIQUE DES VILLES

  • Orbitor, L’oeil en feu, L’Aile Tatouée de Mircea Cartarescu (DENOËL, traduits par Alain Paruit, Laure Hinckel)
  • La Nostalgie, de Mircea Cartarescu (POL, traduit par Nicolas Cavaillès)
  • Le grand dépotoir d’Eugen Barbu (DENOËL, traduit par Laure Hinckel)
  • Promenades parisiennes de Mihail Sebastian (L’HERNE, traduit par Alain Paruit)
  • Aventures dans l’irréalité immédiate de M. Blecher (MAURICE NADEAU, traduit par Mariana Sora)
  • L’Avenue de la Victoire de Cezar Petrescu (NON LIEU, traduit par Jean-Louis Courriol)
  • La vie commence vendredi de Ioana Parvulescu (SEUIL, traduit par Marily Le Nir)
  • Le marchand de premières phrases de Matei Visniec (JACQUELINE CHAMBON, traduit par Laure Hinckel)
  • Syndrome de panique dans la Ville lumière de Matei Visniec (NON LIEU, traduit par Nicolas Cavaillès )
  • Esclaves sur Uranus de Ioan Popa (NON LIEU, traduit par Florica Courriol)
  • Bucarest. Promenades littéraires. (NON LIEU, sous la direction de Cécile Floschweiller et Andreia Roman)

———————————————–

Les précédentes escales :

Date et heure : 7 décembre 2018 – 18h30*

LIEU : BEAUNE – LIBRAIRIE DES HOMMES ET DES LIVRES

Traducteurs invités : Marily le Nir & Laure Hinckel

Animatrice : Cristina Hermeziu

Thème : PEUPLES. BRASSAGE A L’EST

  • Le livre des chuchotements de Varujan Vosganian (éditions des Syrtes, traduit par Marily le Nir et Laure Hinckel)
  • Sara de Ştefan Agopian (éd. Jacqueline Chambon, traduit par Laure Hinckel)
  • Le Thé de Proust de Norman Manea (éd. Albin Michel, traduit par Alain Paruit)
  • Le Levant de Mircea Cărtărescu (éd. POL, traduit par Nicolas Cavaillès)
  • Histoire de la Transylvanie de Ioan-Aurel Pop et Ioan Bolovan, traduction par Ioana Lapadatu
  • Une histoire des Roumains. Etudes critiques/Académie Roumaine de Dinu C. Giurescu, Stephen Fisher Galati, Ioan-Aurel Pop (éd. VAILLANT, traduit par Marily Le Nir)
  • Le Siège de Vienne de Horia Ursu (éd. XENIA, traduit par Florica Courriol)
  • La cinquième Impossibilité de Norman Manea (éd. Seuil, traduit par Odile Serre et Marily le Nir)

 

Date et heure : 14 décembre – 16h

LIEU : SAINT-DENIS (93) – MEDIATHEQUE

Traducteurs invités : Philippe Loubière & Mariana Negulescu Cojan

Animatrice : Laure Hinckel

Thème : DE LA REALITE AU MERVEILLEUX

  • Voyage avec Apollodore de Gellu Naum (MEMO, traduction par Sebastien Reichmann)
  • Contes souvenirs d’enfance et histoires : morceaux choisis de Ion Creanga (HARMATAN, traduction par Dominique Ilea)
  • Théodose Le Petit de Razvan Radulescu (ZULMA, traduit par Philippe Loubière)
  • La vie et les agissements d’Ilie Cazane de Răzvan Rădulescu (ZULMA, traduit par Philippe Loubière)
  • La jeune fille plus sage que le juge, dans Mon année de sagesse. 12 contes de tous pays  (ALBIN MICHEL-JEUNESSE, traduit par Mariana Negulesco). Réédité fin 2018 par Albin Michel avec les illustrations de Cécile Becq.
  • Contes des enfants qui cherchent le bonheur (ALBIN MICHEL JEUNESSE, traduit par Mariana Negulesco)
  • Les lapins ne meurent pas de Savatie Baştovoi (JACQUELINE CHAMBON / Actes Sud, traduit par Laure Hinckel)
  • L’Aile tatouée de Mircea Cărtărescu (DENOËL, traduit par Laure Hinckel)

 

Date et heure : 15 janvier 2019 – 18h

LIEU : LYON – LIBRAIRIE DECITRE

Traducteurs invités : Florica Ciodaru Courriol & Jean-Louis Courriol

Animatrice : Cristina Hermeziu

Thème : COUPLES. LA FORCE DU DESTIN

  • Notre maison, dans la plaine de l’Armaggedon de Marta Petreu (L’AGE D’HOMME, traduit par Florica Courriol),
  • Vies parallèles de Florina Ilis (éditions des Syrtes, traduit par Marily Le Nir),
  • Dernière nuit d’amour, première nuit de guerre, de Camil Petrescu (éditions des Syrtes, traduit par Laure Hinckel),
  • Zenobia de Gellu Naum (NON LIEU, traduit par Luba Jurgenson et Sebastien Reichmann)
  • La septième partie du monde de Catalin Pavel (NON LIEU, traduit par Florica Courriol)
  • Madame T. de Camil Petrescu (CHAMBON, traduit par Jean-Louis Courriol)
  • Situation provisoire de Gabriela Adameşteanu (GALLIMARD, traduit par Nicolas Cavaillès)
  • Adam et Eve de Liviu Rebreanu (CAMBOURAKIS, traduit par Jean-Louis Courriol)
  • Miss Roumanie de Cezar Petrescu (NON LIEU, traduit par Jean-Louis Courriol)
  • Ion de Liviu Rebreanu (NON LIEU, traduit par Lean-Louis Courriol)
  • Poésies de Mihai Eminescu (NON LIEU traduit par Jean-Louis Courriol)

 

 

Date et heure : 25 janvier 2019 – 18h

LIEU : STRASBOURG – LIBRAIRIE KLÉBER

Traducteurs invités : Laure Hinckel & Nicolas Cavaillès

Animatrice : Cristina Hermeziu

Thème : VIE À L’EST, CÔTÉ MUR

  • Situation provisoire, de Gabriela Adameşteanu (GALLIMARD, traduit par Nicolas Cavaillès )
  • Une matinée perdue de Gabriela Adameşteanu (GALLIMARD, traduit Alain Paruit)
  • Vienne le jour de Gabriela Adameşteanu (GALLIMARD, traduit par Marily Le Nir)
  • La vie et les faits d’Ilie Cazane de Răzvan Rădulescu (ZULMA, traduit par Philippe Loubière),
  • L’Histoire de Bruno Matei de Lucian Dan Teodorovici (GAIA, traduit par Laure Hinckel),
  • Le Grand dépotoir d’Eugen Barbu  (DENOËL, traduit par Laure Hinckel),
  • L’enveloppe noire de Norman Manea (SEUIL, traduit par Marily Le Nir )
  • Je suis une vieille coco! de Dan Lungu (JACQUELINE CHAMBON, traduit par Laure Laure Hinckel)
  • L’Amant de la veuve de Radu Aldulescu (éditions des Syrtes, traduit par Dominique Ilea)
  • Ils arrivent, les barbares ! de Eugen Uricaru (NOIR SUR BLANC, traduit par Marily Le Nir )
  • Amalia respire profondément de Alina Nelega (L’ESPACE D’UN INSTANT, traduit par Mirella Patureau)
  • Les Lapins ne meurent pas de Savatie Bastovoi (JACQUELINE CHAMBON, traduit par Laure Hinckel)
  • En attendant l’heure d’après de Dinu Pillat (des Syrtes, traduit par Marily Le Nir)

Date et heure : 14 février 2019 – 18h

LIEU : BORDEAUX – LIBRAIRIE MOLLAT

Traducteurs invités : Mirella Patureau & Florica Courriol

Animatrice : Cristina Hermeziu

Thème : VOIX LIBRES. CRIS D’AUJOURD’HUI

  • Fuck you, Eu.ro.pa !, Sans Sucre, de Nicoleta Esinencu (L’Espace d’un instant, traduit par Mirella Patureau)
  • Avant-hier, après demain, Nouvelles du futur de Gianina Carbunariu, (L’Espace d’un instant, traduit par Mirella Patureau)
  • Notre envoyé spécial de Florin Lazarescu (des Syrtes, traduit par Olimpia Verger)
  • La croisade des enfants de Florina Ilis (des Syrtes, traduit par Marily Le Nir)
  • Venu du temps Dièse de Bogdan Suceava (Ginko Editeur, traduit par Dominique Ilea)
  • Les enseignements d’une ex-prostituée à son fils handicapé de Savatie Bastovoi (Jacqueline Chambon, traduit par Laure Hinckel)
  • Le camion bulgare, « Chantier à ciel ouvert » de Dumitru Tsepeneag (P.O.L., traduit par Nicolas Cavaillès)
  • Fem de Magda Carneci (Non Lieu, traduit par Florica Courriol)
  • Ma patrie A4, de Ana Blandiana (Black Herald Press, traduit par Muriel Jollis-Dimitriu)
  • Les Saisons, de Ana Blandiana (Le Visage vert, traduit par Muriel Jollis-Dimitriu)
  • Le Royaume de Sacha Kozak de Iulian Ciocan (Belleville éditions, traduit par Florica Courriol)
  • L’été où maman a eu les yeux verts de Tatiana Țîbuleac (Des Syrtes, traduit par Philippe Loubière)
  • Gare de l’Est de Gabriela Adameșteanu ( Non Lieu, traduit par Nicolas Cavaillès)
  • Date et heure : 22 février 2019 – 18hLIEU : BLAGNAC – LIBRAIRIE AU FIL DES MOTSTraducteurs invités : Philippe Loubière & Nicolas CavaillèsAnimatrice : Laure Hinckel

    Thème : NOTRE POÉSIE, CELLE DE CHAQUE JOUR

    • La Nostalgie, de Mircea Cartarescu (POL, traduit par Nicolas Cavaillès),
    • Zenobia, de Gellu Naum (ACTES SUD, traduit par Luba Jurgenson)
    • Les Saisons, de Ana Blandiana (LE VISAGE VERT, traduit par Muriel Jollis-Dimitriu)
    • Ma patrie A4, de Ana Blandiana (BLACK HERALD PRESS, traduit par Muriel Jollis-Dimitriu)
    • Exuvies de Simona Popescu (NON LIEU, traduit par Sebastien Reichmann)
    • Le collier de cailloux de Doina Ioanid (L’ATELIER DE L’AGNEAU, traduit par Jan H. Mysjkin)
    • Boucles d’oreilles, ventres et solitude de Doina Ioanid, traduit par Jan H. Mysjkin (CHEYNE éditeur, 2014)
    • La Ventolière en plastique de Marius Chivu (M.E.O., traduit par Fanny Chartres)
    • Chaosmos et autres poèmes de Magda Carneci  (CORLEVOUR, traduit par Linda Maria Baros)
    • A table avec Marx de Matei Visniec (BRUNO DOUCET, traduit par Benoït-Joseph Courvoisier)
    • Trois poètes roumains, Ileana Mălăncioiu, Matei Vişniec, Constantin Acosmei (LE MURMURE, traduits par Nicolas Cavaillès)
    • L’Apocalypse selon Marta de Marta Petreu, anthologie poétique (CARACTERES, traduit par Linda Maria Baros)
    • Fem de Magda Carneci (NON LIEU, traduit par Florica Courriol)

    Date et heure : 22 mars 2019 – 18h

    LIEU : LILLE – LIBRAIRIE PLACE RONDE

    Traducteurs invités : Laure Hinckel & Philippe Loubière

    Animatrice : Cristina Hermeziu

    Thème : CHERCHEZ LA FEMME

    • Deadline de Adina Rosetti (MERCURE DE FRANCE, traduit par Fanny Chartres)
    • Comment oublier une femme de Dan Lungu (JACQUELINE CHAMBON, traduction par Laure Hinckel)
    • Lettres d’amour à une princesse chinoise de Matei Visniec (ACTES-SUD)
    • Pourquoi nous aimons les femmes de Mircea Cartarescu (DENOEL, traduit par Laure Hinckel)
    • Notre maison, dans la plaine de l’Armaggedon de Marta Petreu (L’AGE D’HOMME, traduit par Florica Courriol)
    • FEM de Magda Carneci (NON LIEU, traduit par Florica Courriol)
    • Hôtel Universal de Simona Sora (BELFOND, traduit par Laure Hinckel)
    • L’été où maman a eu les yeux verts de Tatiana Țîbuleac (Des Syrtes, traduit par Philippe Loubière)
    • Madame T de Camil Petrescu (JACQUELINE CHAMBON, traduit par Jean –Louis Courriol)
    • L’enfant et le dictateur, de Marion Le Roy Dagen et Xavier-Marie Bonnot, (BELFOND.)

    Rencontre de Quimper annulée 

    Date et heure : 30 mars 2019 – 16h

    LIEU : QUIMPER – LIBRAIRIE RAVY

    Traducteurs invités : Laure Hinckel & Marily le Nir

    Animatrice : Cristina Hermeziu

    Thème : VIE À L’EST – L’HISTOIRE COMME ÉMOTION